Pentes

Publié le par Juliette Delattre

Il faut rendre justice à Clouzot, qui ne sést pas non plus borner à caricaturer le candomblé dans "Le cheval des dieux". Sa description de Salvador par exemple m´a rappelé mes premières impressions de la ville:

"Car Salvador n´est pas une ville comme les autres. [...] D´abord la ville est construite comme un scenic-rail-way. Ici, on ne monte pas les rues, on se hisse; on ne descend pas les rampes, on les dégringole".

Publié dans Salvador

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article